Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2008

Nicolas Sarkozy, le petit garçon supporte très mal la contrariété et l'échec

Lu dans le JDD blogs.fr

Je sais que je serai accusé de faire de la psychologie de bas étage; Mais bon. je me lance...

Il veut être toute-puissant

shrek-sarkozy.jpg

Mardi dernier, devant le Parlement européen, Nicolas Sarkozy a demandé aux députés de réfléchir à renforcer l'union politique, mais surtout de prolonger la présidence du conseil. Une présidence tournante tous les 6 mois lui semble insuffisante. De là à penser qu'il se verrait bien 6 mois de plus à la tête de l'Europe, il n'y a qu'un pas que certains ont franchi allègrement.

La volonté de toute-puissance se constate aussi à chaque discours: un vocabulaire volontariste à l'extrême, des sourcils régulièrement froncés, les doigts souvent pointés, le ton ferme. La crise de cette rentrée nous a rendu le Sarkozy des beaux jours, qu'un excès de Bling Bling compulsif avait plongé dans une cure de modestie. il est aujourd'hui partout (Paris, Strasbourg, Annecy, Pékin). Il parle aux plus grands de ce monde, et le fais savoir.

Les pédopsychiatres nous expliquent que le jeune garçon, avant l'âge de 11-12 ans, est souvent frappé d'un sentiment de tout-puissance.

Il ne supporte pas la critique

En à peine une dizaine de jours, Nicolas Sarkozy a fait très fort. Qu'un éditeur publie une poupée vaudou à son effigie, et le voici qui porte plainte. Ségolène Royal, également victime de ce jouet, est plus simplement restée indifférente. Question de maturité sans doute.

"Selon l'avocat du président de la République, « ce n'est pas ici le code de l'humour qui est mis en cause ». Le conseil du chef de l'État reproche à l'éditeur « une violation du droit à l'image ». Il réclame le retrait des figurines, sous astreinte de 1000 € par poupée encore en vente. Pour l'avocat, « il n'est pas question de demander à la justice le retrait d'un livre », considérant que la figurine était totalement dissociable de l'ouvrage. Mais, pour l'éditeur, le livre et la poupée sont « indissociables » (source)."

Le moindre blogueur ou manifestant brandissant un slogan jugé infamant risque le procès. Récemment, un chômeur lavallois qui avait brandit une pancarte avec l'inscription « Casse-toi pov'con » sur le passage du président est passé devant le tribunal de Laval, pour offense au Chef de l'Etat.

L'hymne national est sifflé lors d'un match amical de l'équipe de France mardi dernier. Il le prend personnellement. Il interdit les matches. Des apprentis sifflent son nom à une conférence professionnelle, et il rebrousse chemin.

Deux sociétés lyonnaises et avignonnaises ayant commercialisé des tee-shirts à son effigie. Elles passent aussi au tribunal. Nicolas Sarkozy n'aime ni la critique ni la caricature.

Les pédopsychiatres nous expliquent que le jeune garçon, avant l'âge de 11-12 ans, supporte très mal la contrariété et l'échec.

Monsieur le Président, à quand l'interdiction des blogs

 

Commentaires

Jean Noël Bonsoir !
Très charmée de vous voir ! Tjs aussi actif !
Je vous souhaite d'excellente fête de fin d'année !

Écrit par : imouna | 14/12/2008

Les commentaires sont fermés.