Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2008

Que Prépare Nicolas Sarkozy?

Après la réforme Douste Blazy , la Franchise médicale de Roselyne Bachelot que prépare Nicolas Sarkozy ?

David Martinon nous indique quelques pistes .......... une plus grande part des assurances dans la couverture santé , une responsabilisaion  des malades ..... c'est une remise en cause des principes de la Sécurité Sociale !

e3b904e52209e202802c85f60df1fb3f.jpg

f88005fde5f3160fb3f240fcb4793664.jpgNicolas Sarkozy consulte sur la future réforme de la santé

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a reçu la Fédération nationale de la mutualité française (FNMF) et la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) dans la perspective de la réforme du système de santé et du financement de l'Assurance maladie.

"Le président de la République nous a confirmé que les caisses de l'Assurance maladie sont vides et que donc une réforme de l'organisation du système de soins, y compris de l'hôpital, était indispensable, de même qu'une réforme du financement de l'Assurance-maladie", a déclaré le Dr. Michel Chassang, président de la CSMF, à l'issue d'un entretien avec le chef de l'Etat en début d'après-midi.

Ces réformes seront entreprises à l'automne prochain et nous avons eu toutes les assurances que les médecins libéraux seraient bien associés étroitement à l'ensemble de ces réformes", a-t-il ajouté. "Nous jouerons, comme nous l'avons fait pour la réforme de 2004, notre rôle et (...) naturellement, si cette réforme va dans le bon sens, nous la soutiendrons."

Michel Chassang s'est félicité de ce que Nicolas Sarkozy ait "montré l'intérêt qu'il portait au corps médical et en particulier à la médecine libérale".

Il a cependant souligné qu'il ne connaissait pour le moment "ni le contour ni le contenu" des réformes envisagées.

Dans la matinée, le chef de l'Etat avait reçu les dirigeants de la Mutualité française.

Selon une déclaration de son porte-parole, le président avait, là aussi, assuré ses interlocuteurs qu'ils seraient "pleinement associés" aux concertations sur les réformes du système de santé et du financement de l'Assurance-maladie.

Nicolas Sarkozy a évoqué avec les dirigeants de la Mutualité française "la place respective de la solidarité, de l'assurance et de la responsabilité individuelle dans le financement de la santé", ainsi que le rôle des assurances complémentaires et le renforcement de leur implication dans la gestion du système de santé, a précisé David Martinon.

Lors de la conférence du 6 février avec les partenaires sociaux, le président avait annoncé l'élaboration d'un projet de loi sur la modernisation du système de santé "d'ici l'été" et l'intégration d'une réforme du système de financement de l'Assurance-maladie dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2009, qui sera voté cet automne

10:25 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.